En Alabama, la victoire démocrate est un revers politique majeur pour Trump

Doug Jones et son épouse Louise, le soir de son élection comme sénateur de l’Alabama, à Birmingham, le 12 décembre.

L’Alabama a dit non. Cet Etat sudiste a infligé, mardi 12 décembre au soir, un cuisant revers au candidat républicain Roy Moore à qui était pourtant promis un siège au Sénat des Etats-Unis à l’issue des primaires du Grand Old Party, en septembre. Avec 48,4 % des voix, l’écart qui le sépare du vainqueur, le démocrate Doug Jones (49,9 %), peut paraître faible, ce qui a d’ailleurs poussé le républicain à ne pas reconnaître immédiatement sa défaite. Rapporté à la mainmise républicaine sur cette terre qui compte parmi les plus conservatrices du pays, ce revers constitue néanmoins un véritable séisme qui n’épargne pas le président Donald Trump.

Personnalité particulièrement controversée, évincé à deux reprises de la Cour suprême de l’Alabama pour avoir refusé d’appliquer la loi au nom de ses convictions de chrétien fondamentaliste, Roy Moore avait

...

La suite...

....

Lien source - http://rss.lemonde.fr/c/205/f/3050/index.rss -

- Catégorie - A la une

___________________________

PUBLiCiTÉ

___________________________

PUBLiCiTÉ

___________________________

PUBLiCiTÉ

Share