La famine a été évitée mais les souffrances continuent dans les quatre pays menacés, selon l’ONU

Print

12 octobre 2017 – Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a prévenu jeudi le Conseil de sécurité que si la communauté internationale a été en mesure d’éviter la famine dans quatre pays menacés, elle n’a pas mis fin aux souffrances de millions de personnes.

Le chef de l’ONU a rappelé qu’il y a neuf mois, quelque 20 millions de personnes étaient gravement menacées de famine au Soudan du Sud, en Somalie, au Yémen et dans le nord-est du Nigéria. Environ 100.000 personnes au Soudan du Sud étaient au bord de la famine.

M. Guterres avait alors exprimé sa grave préoccupation, demandant aux États membres une action urgente et un appui aux agences humanitaires et de développement. Il s’est rendu en mars dernier en Somalie où il a pu constater la nécessité d’une aide internationale massive pour éviter une famine.

Le Secrétaire général a noté que la communauté internationale avait réagi rapidement et que près de 70% des fonds demandés ont été reçus. Les opérations humanitaires se sont renforcées et les agences et leurs partenaires aident désormais près 13 millions de personnes par mois.

« Alors que nous avons réussi

...

La suite...

....

Lien source - http://www.un.org/apps/newsFr/rss/rss_top.asp -

- Catégorie - Dernières dépêches

___________________________

PUBLiCiTÉ

___________________________

PUBLiCiTÉ

___________________________

PUBLiCiTÉ

Share