Les Fidjis suspendues pour avoir refusé d’organiser des élections en 2010

Les 53 membres du Commonwealth ont voté la suspension complète des Fidjis pour avoir refusé d’organiser des élections pour octobre 2010. Le Commonwealth proteste en effet contre la décision prise par le gouvernement du Commodore Frank Bainimarama, qui a pris le pouvoir lors d’un coup d’état en 2006, de reporter les élections en 2014.

Depuis que les Fidjis ont obtenu leur indépendance en 1970, il y a eu quatre coups d’état, deux en 1987, un en 2000 et un autre à la fin de 2006. L’armée a toujours dirigé le pays depuis 1987, soit directement, soit en faisant subir une très forte pression aux gouvernements en place.
Le 13 juillet 2009, les îles Fidjis sont devenues la première nation à être expulsée du Forum des îles du Pacifique, pour ne pas avoir organisé d’élections démocratiques.

Le 1er septembre 2009, les Fidjis sont devenues le deuxième pays du Commonwealth à être suspendu. Cette décision a été prise en raison du fait que le Commodore Frank Bainimarama a refusé de tenir des élections en 2010, élections que le Commonwealth avait exigées à la suite du coup d’état de 2006. Il affirme qu’il a besoin de temps pour mettre fin à un

...

La suite...

....

Lien source - http://www.pressenza.com/fr/-/region-fr/oceanie/ -

- Catégorie - Océanie

___________________________

PUBLiCiTÉ

___________________________

PUBLiCiTÉ

___________________________

PUBLiCiTÉ

Share